Actualités Automobile

Le développement de véhicules autonomes et ses impacts

2 août 2016 — by Céline0

main

Actualités Automobile

Le développement de véhicules autonomes et ses impacts

2 août 2016 — by Céline0

L’industrie automobile « Fiat Chrysler Automobile (FCA) » et le géant du numérique « Google » sont sur le point de collaborer, ce qui pourrait bien surmonter les barrières entre la Silicon Valley et l’industrie automobile dans le développement de l’automobile autonome. Fiat avait fait appel aux services de Google pour être dans la course de la voiture sans conducteur. Trois sources ont permis de confirmer que ce partenariat pourra être annoncé bientôt. Le blog a déjà fait récemment état de discussions entre les deux grandes firmes bien que les principaux concernés ont refusé d’émettre des commentaires à ce sujet dans leurs communiqués.

Il y a quelque temps, Google, Ford Motor, Uber et deux autres entreprises avaient annoncé un partenariat pour inciter les autorités américaines à agir dans le secteur de la voiture autonome. Le développement de véhicules sans conducteur mobilise les grandes renommées dans l’industrie de l’automobile mais aussi les entreprises leaders dans la nouvelle technologie tels qu’Apple, Tesla et Google. Elles ont testé différentes sortes de véhicules autonomes depuis 2009. Ces firmes ont essayé de réaliser elles-mêmes leurs propres voitures mais elles ont su qu’une coopération avec un constructeur automobile serait plus appropriée. FCA est ainsi le premier constructeur automobile à signer un partenariat avec le géant du numérique.

En Février, les autorités de la sécurité routière avaient prévu que le système d’intelligence artificielle peut piloter les voitures seules. Les logicielset les nouvelles technologies de Google intègreront les voitures conçues par Fiat pour des voitures sans chauffeur, totalement autonome. Le système de la firme de Mountain View pouvait, selon la législation fédérale, être considéré comme un conducteur, ce qui pourrait accélérer l’approbation de ces voitures autonomes.

Le président du directoire de Daimler, Dietre Zetsche, avait affirmé qu’un déplacement dans le Silicon Valey avait confirmé qu’Apple et Google avaient plus développé en matière de projets automobiles que ce qu’il ne parait. Les deux entreprises ne sont pas des constructeurs,mais ils ont une approche globale : ils cherchent à développerla voiture complètement autonome. Ainsi, les résultats ont été surprenants.

General Motors avait annoncé en mars dernier le rachat de la start-up Cruise Automation qui se spécialise dans la voiture autonome pour accélérer le développement par GM de sa technologie de conduite autonome. C’est l’opération de derniers recours pour ne pas abandonner la Silicon Valley dans ce domaine et qui apparait de plus en plus prometteur.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *