Conseils Pratiques

La réparation d’une moto presque morte

29 juin 2018 — by dkgroup

main

Conseils Pratiques

La réparation d’une moto presque morte

29 juin 2018 — by dkgroup

Vous avez été victime d’un sinistre scooter ? Vous avez retrouvé face à un dilemme ? Voulez-vous vendre une moto accidentée ?  Vous vous exposez à des pannes et des frais d’entretien élevés ? Que faire alors ?

Pour commencer, entant qu’un véhicule, un scooter perd de sa valeur au cours des années.

Un scooter vieillit exige de la réparation et  des frais d’entretien beaucoup plus cher, vu que le nombre de kilomètres que vous faites par an.

Alors, la meilleure solution  la plus économique et la plus logique de revendre votre scooter au meilleur prix est d’en changer tous les 2 ans.

Quels sont les clés d’une revente rapide et réussi ?

Dans un premier temps, pour vendre son scooter rapidement, ce dernier doit présenter un kilométrage raisonnable et aussi à état neuf.

En cas de sinistre, les frais de réparation et rénovation d’un scooter coûte parfois plus que sa valeur,  dans ce cas il faut le vendre par ce qu’il est en fin en panne ou ne fonctionne pas et là, ca devient un travail investissant et logique.

En outre, pour faire face rapidement à une vente rapide, n’hésitez pas de recourir à un mécanicien expérimenté dans le domaine afin de vous trouver un acheteur et déterminer le prix de rachat par la suite dans le but de gagnerez d’argent sans passer par la voie des petites annonces.

D’une autre façon, vous pouvez renseigner les caractéristiques de votre scooter via un formulaire d’annonce ou vous indiquez la marque, le modèle, le cylindre, le kilométrage, le cycle de fonctionnement, carnet d’entretien, l’état, numéro de téléphone et bien sur le prix après une évaluation exacte.

De même, pour être efficace  d’estimer le plus précisément le prix d’un scooter, il faut bien établir une moyenne et constater si le prix que vous avez complété est bien demandé sur le marché, car le marché de la vente de deux roues n’échappe pas à ce phénomène.

Comment éviter les arnaques ?

En effet, un peu de prudence et bon sens de réflexion permet d’éviter bien les désagréments et les arnaques d’un tel acheteur et permettant une volenté de vente urgente rapide et au bon prix.

Les prix sont très proches de ceux de la vente à des particuliers. Il faut effectuer la transaction un jour ouvrable, ce qui vous permet de vérifier le crédit du chèque d’un acheteur.

Pour la facilité de paiement le jour J, évitez les chèques de banques car ils sont  les moins risqués dans ce cas l’acheteur se rétracte au dernier moment, de préférence un virement bancaire, en espèces ou un mandat postal. Dans tous les cas, ne vous donnez aucune confiance avant d’être assuré de la réalité de paiement.

Aussi, n’envoyez jamais votre carte grise ou votre carte d’identité, engagez un contrat pour s’assurer à l’existence d’un acheteur honnête et fiable.

Au final,  quelque soit vendeurs ou acheteurs, n’envoyez aucune photos ou documents officiels, et ne donnez jamais votre adresse ou votre RIB bancaire afin de limiter les risques.